0 https://www.masonimaroquinerie.com/bracelet-cuir/
Sélectionner une page

De livreur de courrier à maroquinier! Comment vivre de sa passion?

Bien le bonjour les frérots de la cuirasse!

Aujourd’hui, je voulais vous parler de d’un sujet qui me tient à cœurLa création d’entreprise! Et plus précisément la création d’entreprise dans l’artisanat! Finalement, vivre de sa passion!

J’ai reçu plusieurs messages qui m’ont beaucoup surpris car je ne pensais pas que “Masoni Maroquinerie” était vue par certains comme une entreprise tombée du ciel!

Même si j’avoue que c’est plutôt flatteur car cela montre que la marque commence à s’implanter petit à petit et que mon plus grand rêve se réalise de jour en jour sans que je m’en rende compte!

Il était donc très important que je puisse vous en parler afin de casser des mythes . Donner le goût ne serait-ce qu’à l’un d’entre vous de lancer son activité et aussi afin de prendre un peu de recul sur ce que j’ai accompli ces dernières années.

La routine:

Masoni Maroquinerie créateur d'accessoires en cuir Belgique

<iframe src= »https://giphy.com/embed/JIX9t2j0ZTN9S » width= »480″ height= »480″ frameBorder= »0″ class= »giphy-embed » allowFullScreen></iframe><p><a href= »https://giphy.com/gifs/JIX9t2j0ZTN9S »>via GIPHY</a></p>Il y a seulement 6 ans, je me levais tous les matins super tôt pour me jeter littéralement sous la douche, prendre un café sans savoir si c’était vraiment une envie ou un besoin vital pour assumer une journée difficile, ou tout simplement par réflexe car les gens qui se lèvent tôt boivent du café!

Puis quelques dizaines de minutes plus tard, je sautais dans ma voiture pour me rendre sur mon lieu de travail!

Toujours plus:

J’arrivais toujours à l’avance (comme un parfait petit soldat) et encaissait déjà mes premières remarques désobligeantes de mes supérieurs afin de continuer à me modeler petit à petit comme un cyborg débile.

Remplir toutes mes tâches n’était pas suffisant… oh nooon! Dans ce que j’aime appeler “l’enfer du salariat”, il en faut toujours plus! Car plus vous montrez une certaine compétence dans le domaine et plus vous montrez que vous pouvez en faire plus!

Joyeux Noël:

Un beau matin de Décembre (le 19 plus précisément) je suis convoqué chez mon bourreau…  heuuuu, au bureau! enfin chez mon patron!

“ Il y’avait un message écrit en gras sur le tableau des tâches de mon local courrier qui me demandait de venir expressément au bureau de la direction sans aucune autre information! “

La veille de mon départ de vacances? Je sentais bien que j’allais devoir passer les fêtes avec un masque pour cacher ma tristesse…

– Et pourtant non… Ce n’est pas ce que vous croyez! Je ne me suis pas fait licencier!!!
(Pas encore…)

Le début de l’enfer…

J’entre péniblement dans le bureau, attends poliment que mon supérieur veuille bien se donner la peine de me demander de m’asseoir et m’exécute discrètement.

Après quelques longues secondes à attendre que MONSIEUR finisse ses petites affaires personnelles, il prend son visage serré et me fixe droit dans les yeux!

NICOLAS! Me dit-t-il de sa grosse voix (ridicule), nous avons fait un dossier sur toi, nous avons des preuves et nous ne savons pas si nous allons pouvoir te garder!

J’ose encore un regard d’étonnement et demande toujours calmement:

– Et quelles sont ces preuves? (certain de la qualité de mon travail)

– Je ne t’en dis pas plus Nicolas! Nous allons organiser une réunion cette après-midi afin de nous occuper de ton cas! Tu sais, (en me montrant une pile de 150 feuilles minimum) nous recevons des tonnes de C.V. chaque jour! Nous n’hésiterons donc pas à faire le nécessaire!

15 jours de vacances OKLM!

Disons que si je devais décrire mes vacances, je dirais:

– Joie

– Amour

– Dinde aux marrons

– CHAMPAGNE!

C’était écrit sur le papier… Tout était prévu! Rien ni personne n’aurait pu gâcher ces fêtes de fin d’année!!!

Enfin… Presque! Vous vous en doutez c’était l’horreur: impossible de trouver la solution à cette énigme. Je n’avais plus les cartes en main. Il fallait que je patiente et que j’essaie de rester digne!

Une rentrée sur les chapeaux de roues!

J’aurais aimé vous dire que j’ai cassé la porte du bureau en demandant fermement des explications à toute cette histoire!

Mais il n’en est rien… La peur de perdre le peu que j’avais m’avait rendu docile!

De retour dans son bureau et après m’avoir souhaité une bonne année (sans rire). 

Ses premiers mots sont: 

Alors Nicolas… Tu as senti le vent du boulet passer?

(Ceci n’est pas une phrase inventée! C’est exactement la phrase ringarde que je me suis prise dans la tronche le jour de ma rentrée)

Il m’informe qu’il va oublier ce dossier (dont je ne connaîtrai jamais le contenu car forcément ce dossier n’a jamais existé réellement…) et qu’il va me changer de service!

L’homme Pigeon:

C’était donc bien plus clair maintenant! Toute cette mise en scène à servi de camouflage pour restructurer les services et m’obliger à accepter un poste plus difficile avec encore plus de contraintes sans en bouger le salaire!

Je suis donc devenu:

– livreur de courrier + colis (les colis étaient un service différent car la quantité de travail est bien là). J’assurais aussi les déménagements des bureaux et quand j’avais du temps, je devais rejoindre l’équipe de l’imprimerie!

Ce poste je vais l’appeler (car il n’existe pas encore) l’homme pigeon

Dernières ressources:


J’ai tenu 1 an avec cette pression… Je suis tombé en grave dépression et, voyant tous mes avantages (pourtant déjà minces) diminuer encore.  J’ai très gravement craqué.

Au point de finir en lavette.

Ohhhh, je n’en étais pas au suicide non… je suppose qu’il y a encore un cran au dessus!

Cela dit c’est ainsi que se termine mon histoire du parfait employé! « Bob l’éponge »

La solution dans le voyage!

Pour tenter de trouver des réponses sur mon avenir (je dois préciser que je ne savais rien faire de mes dix doigts… Si si je vous assure!), j’ai décidé avec ma compagne de partir quelques jours en Bretagne pour changer d’air!

Brocéliande me paraissait l’endroit idéal pour me ressourcer! J’ai toujours changé de vie après un voyage en Bretagne! Il y a comme une force particulière qui pousse à prendre des décisions qui nous approchent de notre vérité!

Un atelier sorti de nul part!

Vous parler de cet endroit me donne des frissons… En tout cas tout comme le premier jour où j’ai poussé la porte de cette boutique-atelier au cœur de la forêt de Brocéliande dans un village étrangement nommé « Folle Pensée ». Quoi de mieux pour l’occasion!

Un simple panneau sur la devanture de la maison sur lequel était indiqué: Cuir artisanal – Atelier découverte…

OH MY GOD! Travailler le cuir – le bois la pierre mais ce sont toutes des envies que j’avais!!!!

C’était pour moi incroyable qu’une personne venue de nul part (comme moi) puisse un jour s’essayer à l’artisanat!

Une journée inoubliable!

Cette formatrice inattendue, si je devais la résumer en 3 mots:

– Passion

– Gentillesse

– Magicienne!

La passion…
On l’a ou on ne l’a pas! Mais impossible de mentir sur ce sentiment! La passion, c’est réaliser quelque chose dans toutes ses étapes sans en voir la difficulté! C’est aussi vouloir transmettre son savoir car quand on est un véritable passionné, on ne veut pas que son art meure. Et cette créatrice l’a très bien compris… Elle veut donner et apprendre car pour elle, son métier est la chose qui l’aide à rester libre!


La gentillesse…
C’est incroyable de passer une journée avec de parfaits inconnus  et leur transmettre tout son savoir pour quelques pièces et partager sa table et son repas… Mais ce n’est pas tout, c’est aussi des échanges et un véritable intérêt sur nos vies – nos habitudes – nos passions que cette femme nous a portés!


Magicienne…
impossible de vous décrire ce qui se dégageait de cet atelier! Oh nous sommes loin de l’ésotérisme! J’entends par magie le fait que sur mon chemin, un atelier s’est imposé et allait changer ma vie.

Fin des vacances!

A mon retour chez moi en Belgique, j’étais encore excité par l’envie de commencer à travailler le cuir! C’était devenu obsessionnel!

– L’odeur du cuir

– Le bruit des outils

– le texture des peaux

– le calme d’un atelier!

J’avais envie de me lancer… Quoi qu’il arrive et peu importe le temps que ça allait prendre!

Mes premiers outils!

Qui dit lancer son entreprise, dit aussi investissement! J’ai littéralement cassé ma tirelire (et si j’avais pu avoir quelques précieux conseils pour m’éviter de faire certains mauvais choix, j’aurais certainement épargné pas mal d’argent).

Je ne savais pas quoi acheter en premier ni à quel prix! Et surtout, je découvrais des marques de fournisseurs parfaitement inconnus quelques jours avant!

J’ai donc dépensé la somme astronomique de 3000 euros, soit toutes mes économies…

Un désastre total qui aurait pu très mal finir!

Mes premières créations!

Effectivement dépenser une telle somme (sauf si on a le sous) ce n’est pas raisonnable! Cela donne une pression inutile car on a très vite envie d’avoir un retour sur investissement…

Et donc c’est aussi prendre le risque d’abandonner!

Mes premières créations?
Comment dire… Vraiment pas fou!!! Malgré mes 3000 euros de dépenses j’avais acheté du cuir qui ne convenait pas pour ce que je voulais faire et mes outils n’étaient vraiment pas adaptés!


Il y a des tailles à respecter mais comment s’y retrouver quand on débute? Surtout quand on a pas la chance de pouvoir intégrer une école?

Et bien on teste!!!  La passion (celle dont je vous parlais plus haut) fait qu’on arrive à ses fins quoi qu’il arrive! Mais au prix de nombreuses heures d’essais et surtout de beaucoup d’argent gaspillé.

Cela dit quelques semaines plus tard…

Ma première vente!

Incroyable mais vrai! J’ai réussi à vendre ma première création! J’étais complètement effrayé d’envoyer cette création! On ne sait pas si son travail sera apprécié, si on est réellement légitime dans le domaine. Bref, on se laisse envahir par des croyances populaires qu’il va falloir très vite apprendre à maîtriser!

Ma première vente m’a rapporté 20 euros! Avec ces 20 euros je me suis tout de suite rendu sur le site de mon fournisseur à la recherche de l’accessoire qui allait me coûter

20 euros (frais de livraison inclus) et qui allait être de très bonne qualité!

Et bien j’ai trouvé figurez-vous! Il y a toujours moyen d’investir dans du beau matériel même avec 20 euros! Bon c’était une alène, rien d’exceptionnel vous allez me dire mais aujourd’hui, je l’utilise encore! Et j’aurais même beaucoup de mal a m’en séparer!

j’avais seulement pris le temps de trouver les bonnes infos pour faire le bon achat!

J’ai continué ainsi jusqu’à ce jour.

Aujourd’hui

Maintenant à la tête de Masoni Maroquinerie, j’ai tous les outils qu’il me faut. Je fais un métier de rêve et j’ai toujours cette même passion pour le travail du cuir!

Oh!!!! Je me lève toujours le matin très tôt  (je tiens à garder un rythme!)
Je bois toujours mon café! Mais celui-ci, il est voulu car il n’est pas préparé 5 secondes après mon réveil!  je le fais quand j’en ressens l’envie!

Je travaille toujours beaucoup. Pour tout vous dire, je travaille même bien plus que dans mon ancien boulot! Difficile de le croire mais c’est pourtant vrai!

Maintenant, je suis Artisan Créateur… Mais aussi comptable, créateur de site web, photographe, cadreur-monteur (je fais des vidéos de mon travail sur Youtube), agent marketing, directeur artistique, je suis aussi devenu un spécialiste du SEO (référencement sur internet), blogueur et la liste est encore très longue!

Pour quelqu’un qui ne savait rien faire de ses dix doigts je trouve ça pas mal.
Créer mon entreprise m’a fait évoluer dans le bon sens!

Et pour tout vous dire je suis devenue le patron qui reçoit une tonne de C.V. par jour!

Vers des formations en ligne?

Depuis ma rencontre avec cette créatrice en forêt de Brocéliande, je m’étais juré que si cette formation me sortait de la mouise, j’allais à mon tour transmettre ce savoir!

C’est le bon moment pour vous en faire profiter! Je travaille actuellement sur une formation complète pour débutants (en ligne) pour vous lancer dans le travail du cuir!

Cette formation, je veux qu’elle ait la même saveur que celle que j’ai suivie et aussi le même résultat sur les élèves: la réussite!!!

Je vais donc trouver un prix très juste pour que tout le monde puisse suivre cette formation et éviter de dépenser (perdre)  3000 euros! Cette formation je veux qu’elle vous fasse gagner votre temps et votre argent!

Je veux aussi un véritable suivi! Un groupe soudé de mes futurs élèves.

Et enfin je veux une véritable garantie! Ma formation, à l’image de celle que j’ai reçue, doit pouvoir réaliser vos rêves!

Pas de fausses promesses!

Cela ne se fait pas en 1 jour évidemment! Il faut passer par beaucoup d’étapes trèèès fatigantes mais cela n’est pas insurmontable! Rappelez-vous… je suis toujours cet homme sans talent! Sauf que j’ai appris. Mais pour vous donner encore plus l’envie de vous lancer, je veux absolument que cette formation soit garantie: réussite ou remboursement!

Là ça commence à devenir intéressant non?

Actuellement, cette formation est sur la bonne voie! Il me faut encore un peu de temps mais elle va très vite voir le jour!

Pour rester informé de l’évolution,  rejoins ma communauté de Frérot de la Cuirasse! Un groupe qui grossit de jour en jour et qui profite déjà des mes newsletters!

– Conseils.

– Infos utiles.

– Tutos.

– etc…

Mais certainement pas un email par jour! oulààà non! Envoyer un email cela prend beaucoup de temps et cela doit avoir un véritable intérêt pour vous!

Voici donc comment devenir un frérot!!!

Conclusion:

Merci beaucoup d’avoir lu mon histoire! Ce n’est pas facile d’avouer publiquement ses faiblesses! Mais au moins, vous voyez que tout est possible, et que si vous voulez réaliser un de vos rêves, la porte est très mince pour y arriver!

Vous voyez aussi que tout le monde est maître de son destin! Vous pourriez m’inventer que vous ne savez rien faire, je ne vous croirais plus!

Si vous lisez cet article c’est que vous vous êtes très certainement un peu reconnu dans cette histoire… Alors mon premier conseil c’est « courage… Ce n’est pas facile, mais il y a des solutions qui existent! « 

-Formez-vous

– Sortez

– Voyagez

– Cherchez un autre travail!

Bref même la moindre petite action qui vous poussera loin de votre enfer: 

Faites-là!

Pour aller plus loins…