0 https://www.masonimaroquinerie.com/bracelet-cuir/
Sélectionner une page

Une question pas si bête !

Souvent, depuis que j’ai commencé dans la maroquinerie, on me pose cette question:

– Mais pourquoi tu ne couds pas à la machine??? C’est plus rapide, et puis moins fatigant! Et puis…

Après avoir interrompu la question par un grand :

 

“SILENCE!”

Arnold Schwarzenegger un flic à la maternelle "shut up"

Je commence toujours par répondre avec une question qui illustre pleinement ma façon de voir les choses:

Pourquoi toujours vouloir aller plus vite?

(…)

Et c’est vrai ! C’est probablement l’un des plus gros problèmes de notre monde « moderne »! Nous voulons toujours tout finir rapidement les choses, faire tout à la “va-vite” et au final la qualité n’est plus au rendez-vous …

Et donc, généralement, le débat prend fin de cette manière!

Prendre le temps de faire le bilan…

Aujourd’hui, j’ai envie que le débat ne finisse pas de la sorte! Il y a beaucoup trop à dire en fait… Mais surtout, toute la noblesse de cette façon de coudre perd en valeur avec une réponse aussi basique et grossière!

Je pousserais même plus loin l’argument en disant que: tellement aveuglé par “CE” détail si évident à mes yeux, j’en ai complétement oublié d’expliquer la véritable raison de mon choix! => C’est souvent ce qui se produit quand on ne prend pas un peu de recul pour faire le bilan sur soi et sur son entreprise!

Vous verrez donc trés bientôt pourquoi il est si important d’expliquer ses choix! Finalement, pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt…

Avant d’en dire plus :

Avant de commencer à énumérer les avantages, les inconvénients et développer mon point de vue sur mon procédé de fabrication, je dois vous préciser que je sais tout aussi bien utiliser une machine à coudre et que je parle donc en connaissance de cause!  


L’année dernière, (Mars 2016) j’ai découvert une superbe annonce sur LeBonCoin.fr”.

Il y avait une vieille machine de cordonnerie en vente pour 150 €uros seulement! Ce qui n’est vraiment pas cher pour ce type d’outil.

Surtout quand on sait pertinemment qu’à l’époque, tout était conçu pour durer!!! Mais là n’est pas le débat, revenons à nos moutons!

Mouton drôle très vieux avec une coupe incroyable
J’ai donc immédiatement sauté sur l’occasion et, quelques jours plus tard, cette superbe machinerie, qui a certainement été responsable de la fabrication de plus d’un millier de souliers, était maintenant dans mon atelier!

UNE PFAFF vieille de 100 ans!

Qui dit vieille machine dit aussi réparation!!! Cela n’allait évidemment pas être aussi simple. Mais comme je le disais plus haut c’est du costaud… Quelques gouttes d’huile par-ci, un changement de courroie par-là et la voilà opérationnelle!

Il ne restait plus qu’à trouver le mode d’emploi! Et oui… Encore une fois, c’est facile de trouver une notice pour une Singer ou Pfaff de 2012 mais pour ces « vieux moulins », il ne faut même pas y penser! Ce n’était finalement pas non plus possible de trouver de l’aide chez un cordonnier, pour m’éclairer sur ce sujet!

Après avoir trouvé toutes les infos sur une bonne dizaine de vidéos youtube,  j’avais enfin une machine en bon état de fonctionnement et les connaissances nécessaires pour commencer à l’utiliser!

Nouvelle machine, nouvelles techniques!

Là encore, c’était  bien beau de faire le malin avec cet instrument de fer et de fonte, d’environ 80 kilos et qui encombrait mon atelier, mais il allait falloir apprendre à s’en servir correctement!

Pour faire court: apprendre une nouvelle technique de couture était pour moi très ludique. Mais plus mon apprentissage avançait, plus j’avais envie de stopper net!

=> Tous les avantages que cette machine devait m’apporter, enlevaient la qualité et la nature même de ce que je cherchais en créant ma maroquinerie artisanale!

J’ai donc gardé cette expérience comme un test agréable “un challenge” puis, j’ai rangé cette belle machine dans un coin comme décoration.

“Lui accordant finalement une retraite bien mérité!”

(Pour tout vous dire, aujourd’hui, elle sert d’arbre à chat). 

Chaton sur une machine à coudre Pfaff de 1900 couture en machine

Il y a pourtant beaucoup d’avantages !

Effectivement, la raison de la création d’une telle machine était de faire gagner un temps considérable à toutes les couturières et couturiers! C’est indéniable, nous ne parlons pas d’un gain de temps de quelques minutes, nous parlons bien de plusieurs heures dans certains cas!

Avec la machine c’est « PLUG & PLAY », on branche et on lance le travail! Il n’y a pratiquement pas de préparation… Pour mon modèle mécanique, j’accroche ma bobine dans le mécanisme, j’abaisse le pied de biche sur ma pièce en cuir et hop le fil se croise et s’entrecroise machinalement et sans effort!

Et puis ce n’est pas tout!

On peut choisir la vitesse. En quelques secondes, c’est le travail d’une après-midi de couture à la main qui vient d’être avalé sans le moindre mal!

Là où cette bécane à “enfiler” est encore plus forte, c’est dans la régularité! Elle est imbattable

On pourrait faire le test pendant des heures, toute la piqûre sera bien propre, bien nette et sans raté!

Comment l’homme pourrait rivaliser avec une telle bête? Elle est conçue de toute pièce pour réaliser cette unique tâche: coudre!

Il faut donc avouer que sur ce point, évidemment, nous ne pouvons que nous incliner… (d’ailleurs le “made in China” pourra peut-être vous expliquer (vous confesser) comment, finalement, ils peuvent faire des sacs à 30 euros, frais de livraison inclus 😉 )

Les temps modernes travail à la chaîne
Vous l’avez compris, malgré tout, je me tourne pourtant vers une méthode de couture plus traditionnelle! Plus “ARTISANALE”.

Les avantages de la couture à la main!

Ah… vous l’attendiez tellement!!! Le moment clé de cet article arrive enfin! Après cette longue lecture, voilà finalement la raison pour laquelle je choisis finalement une méthode de fabrication plus lente et  donc plus coûteuse ou plus précisément beaucoup moins rentable!

Là où la machine à coudre est un avantage pour le couturier ou la couturière, la couture à la main est un avantage pour le client! ET UNIQUEMENT pour le client!!!

Qu'avez-vous dit? what did you say?

Oui oui, vous avez bien lu!

C’est bien simple, comment justifier toutes ces heures de coutures, ces piqûres sur le bout des doigts, ces positions souvent douloureuses à se tordre pour voir si le fil est bien placé et surtout voir le rendement fortement diminué!

Rien ne justifie donc, mieux ce choix que la passion du travail bien fait et l’envie de satisfaire celui ou celle qui recevra cet article chouchouté de la sorte! Effectivement, la couture à la main a encore quelques belles années devant elle car elle reste malgré tout, beaucoup plus résistante sur le long terme.

L’homme toujours imbattable fasse à la machine!!!

Aucune machine n’est capable de reproduire le “Point sellier”!

Le point sellier est réalisé avec deux aiguilles placées aux extrémités d’un même fil. On fait alors passer alternativement une aiguille puis l’autre dans un même trou, et cet entrecroisement continu formera une sorte de point auto-bloquant ultra résistant!

 

On a tous en tête l’expérience du fil de son manteau nouvellement acheté, qui dépasse! Nous avons tous, évidemment, tiré dessus et le résultat était toujours le même (ou alors vous devez me donner la marque de votre vêtement!!!). Le fil se découd en chaîne sous nos yeux horrifiés!

Bob l'éponge qui pleure

Cette « vision d’horreur », je ne veux pas que mes clients l’aient! Voilà la véritable raison qui m’a littéralement animé lorsque j’ai fondé “Masoni Maroquinerie”: le retour de la qualité!

Depuis de nombreuses années j’entends les adeptes du “made in China” se plaindre… Le moindre achat s’autodétruisant à la moindre utilisation!  Aujourd’hui, nous sommes arrivés à un écoeurement généralisé sur cette manière de consommer! Nous voulons du durable!!! J’ai donc trouvé l’arme ultime: réaliser toutes mes pièces à la main, et garantir à vie les coutures afin de rendre mes accessoires bien plus durables (et rentables pour mon client) qu’un produit “low-cost”.

Pourquoi plus rentable?

En fait c’est bien simple, on considère souvent un produit plus rentable qu’un autre en fonction de son prix de départ! Ce qui est une grossière erreur… D’ailleurs, vous pouvez facilement constater ce phénomène dès aujourd’hui:

=> Comparons deux produits identiques!

 

L’un viendra d’une chaîne de production et l’autre d’un artisan 100% handmade.

Le premier sera fabriqué avec une politique d’étirement du prix!

– Fabrication à la chaîne.

– Matières premières achetées en gros et de qualité moindre.

– Employés sous-payés.

– (…)

Le deuxième produit quant à lui, sera fabriqué dans des matières de grande qualité (la réputation de l’artisan est souvent une priorité, voire LA priorité, il va donc se tourner vers des fournisseurs de bonne renommée qui lui permettront de proposer un produit fini impeccable). NB: l’artisan travaille la plupart du temps seul!

Travailler seul n’est pas toujours du à une impossibilité d’embaucher! Il faut aussi comprendre que certaines entreprises veulent garder un esprit plus simple de leur enseigne. Cela permet d’avoir un contrôle absolu sur le produit fini et donc sur la réputation.

 

Nous avons donc en face de nous, les deux articles terminés!

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer pourquoi un des deux produits va avoir une durée de vie plus longue que l’autre. A ce niveau de l’article, vous avez tout à fait compris l’idée générale!

Par conséquent, ce que vous devez garder en tête pour clôturer définitivement ce paragraphe, c’est que plus votre article restera à vos côtés et plus votre investissement de départ sera moindre et donc conclusion: votre achat sera plus rentable.

La version courte (ne pas lire si vous avez lu jusqu’ici):

Un policier nain qui frappe un automobiliste

La chose la plus importante à savoir  c’est que la machine à coudre a été inventée (comme tous les robots) pour simplifier la vie de l’utilisateur/trice et lui offrir un gain de temps considérable.

En effet, éviter de perdre des minutes dans certaines tâches répétitives comme:

– La couture.

– La vaisselle.

– Laver le linge.

– etc…

Permettaient de se consacrer à d’autres activités plus intéressantes.

Il ne faut pas croire que je suis contre le modernisme. Utiliser une machine pour gagner du temps dans sa vie c’est génial  mais si le but est de baisser la qualité d’un travail je suis totalement contre!

C’est donc le cas pour la couture en machine vs couture à la main!

Aucune machine n’arrive à reproduire le point de couture à la main qui est extrêmement résistant (d’ailleurs il est utilisé en sellerie-bourrellerie c’est pour dire!!!! ).

Comprendre mon choix en deux points:

Couture machine: Avantage pour l’artisan: rapidité de production et possibilité de travail à la chaîne…

Couture à la main: Avantage pour le client: plus résistant, et donc plus rentable sur la durée.

Le mot de la fin:

Si vous êtes arrivés jusqu’ici:  FÉLICITATIONS! Cela prouve que j’ai réussi à maintenir votre attention sur le sujet… Ce n’était pas évident avec un thème tel que “la couture”!

=>J’espère seulement que vous ne m’imaginez pas avec un gros plaid devant une cheminée, en train de coudre, un chat tout ronronnant sur les genoux…

La couture à aussi un côté très viril!!!

Juste un petit exemple:

Rambo en train de se recoudre le bras
Rambo aussi savait coudre… Et cela lui a sauvé la vie!!! 

Savez-vous ce qui serait vraiment top??? Laissez un commentaire en bas de cet article afin de me dire ce que vous en pensez…  Que ce soit sur mon procédé de fabrication artisanal – ou simplement pour vous vanter d’avoir tout lu! C’est aussi un super exploit!!!