0 https://www.masonimaroquinerie.com/bracelet-cuir/
Sélectionner une page
A l’heure où les smartphones deviennent de plus en plus plats, les portefeuilles, eux, prennent du volume!
John Travolta acteur dans un portefeuille en cuir

Ils semblent bien plus pratiques et leur côté “couteau suisse” permet de transporter beaucoup plus de choses qu’un simple porte-cartes.

En plus des habituels billets, pièces de monnaie et papiers d’identité, s’y entassent les cartes de fidélité, de membre, de visite, de mutuelle, de donneur de sang etc…

Sans oublier l’incontournable photo de « tante Bertha »!

Pour faire simple, il n’est pas rare que ce dernier atteigne plus de 4 cm d’épaisseur… (en étant bien gentil)!

Même s’il est vrai que les poches arrières de votre pantalon sont prévues pour accueillir le “Larfeuille” la liste des désavantages est trop longue pour vous dissuader de la placer sur votre postérieur.

  • Attire les pickpockets.
  • Abîme vos vêtements.
  • Enlève la liberté de mouvement.

Et pire encore selon certains spécialistes:

Placer un volume trop important dans ses poches augmenterait les problèmes de dos…

(Voir l’article du Dr. Mercedes Lopez – Chiropraticienne au Centre Médical du Portage- Ottawa- http://drelopezchiro.com/portefeuille-chiro-vieux-hull/)

 

Portefeuille trop gros et lourd avec serre joint.

Les hommes qui ne veulent pas se séparer de leur portefeuille semblent vouloir être prêts à toute éventualité.

“Il ne manque plus que le kit de survie et la tente Quechua pour les satisfaire pleinement“!

Le portefeuille: les 3 étapes du grotesque!

 

N’avez-vous jamais observé, au moment de payer à la caisse d’un magasin, les « trois étapes » que je vais vous décrire ci-dessous et qui s’enchaînent directement après que la caissière annonce le prix à un individu au portefeuille king size

 

Il y a dans un premier temps: l’hésitation!

 

C’est là que Mr “King size“ réfléchit au moyen le plus efficace de régler le montant de ses provisions tout en gardant, un minimum, sa dignité!

=> Il le sait si bien… Au moment précis où sa main touchera le cuir de son portefeuille, il devra:

  • Effectuer une danse traditionnelle de je ne sais quel pays lointain.
  • Ou exercer un nombre incalculable de positions de yoga afin de libérer l’écrin de ses finances!

Sa femme lui avait pourtant dit qu’il serait temps de faire un tri important pour alléger ses poches… Mais c’est au-dessus de ses forces! Il faudrait pour cela, plusieurs jours de repos et ce n’est « jamais le bon moment”.

 

Le deuxième temps: la chute de la bourse

 

C’est le moment où après avoir, non sans mal, extirpé le portefeuille, que ce dernier s’ouvre devant la foule admirative du spectacle offert à leurs yeux en laissant s’échapper dans un fracas insupportable, une multitude de piécettes couleur rouge cuivré-jaune ainsi qu’un papier post-it sur lequel apparaît un petit mot à l’écriture hasardeuse:

“pain-coton-tige-PQ Bisous mamoure…”.

(Il faut alors imaginer la scène sous un tonnerre d’applaudissements gênants…).

 

La troisième et dernière étape: show must go on!

 

C’est la (longue) période qui va s’écouler entre le moment où la caissière rappellera une deuxième fois le prix à payer, et celui où notre homme se décidera à sortir sa carte de paiement

Comme si cela ne suffisait pas, notre clown d’un jour commence à rassembler sa monnaie pour atteindre le juste prix, dans le stress le plus total… Il se rendra enfin compte, quelques secondes plus tard, qu’il lui manquera le dernier uro qui solderait son achat!

Il est alors contraint de régler ses articles avec les moyens modernes du 21ème siècle!

Avec sa carte de banque!

Ryan Gosling applause - Applaudissement de l'acteur

Sortez de cette spirale!!!

Bon ok, cette histoire est légèrement amplifiée dans le grotesque mais l’est-elle tellement en fin de compte?

N’avons-nous jamais été témoin de l’une de ces étapes ou tout simplement été LE Mr King size l’espace d’un instant???

Tout cela pour vous dire que nous n’avons rarement (voire jamais) besoin de sortir avec un si gros portefeuille!

=>D’un point de vue esthétique, cette énorme masse dans la poche arrière de votre jeans est tout simplement interdite dans tous les codes vestimentaires! En plus de complètement casser votre silhouette, ce volume rigide va détendre votre pantalon et il sera alors, impossible de lui rendre sa forme initiale.

Portefeuille dans une poche arrière de pantalon.

« Enfin, le cuir de votre portefeuille va s’écraser petit à petit et va vieillir prématurément… ».

Il sera alors compliqué d’avoir un look impeccable avec vos poches déformées et avec cet accessoire élimé qui renferme plus ou moins 95% de papiers inutiles

– Prenez maintenant quelques minutes pour penser à votre journée type!  

Vous avez besoin de:

  • Carte bancaire.
  • Titre de transport.
  • Parfois un petit billet ou deux pour assurer les imprévus…

et bien souvent cela s’arrête là…

Au pire, il y a bien la photo de la « tante Bertha » qui ne doit jamais au grand JAMAIS vous quitter par superstition. Vous avouerez, cependant, que cela ne justifie pas de devoir jouer les 3 étapes du ridicule dépeintes plus haut…

Je vous entends déjà vous esclaffer:

 

 

MAIS où vais-je mettre ma monnaie?

 

Ma réponse est très simple! Tout est pratiquement payable par monnaie virtuelle… L’important n’est pas de savoir si l’on est pour ou contre, mais bien d’observer si cela ne va pas changer complètement votre quotidien?

Et si, dans le pire des cas, cela n’était pas envisageable, il y a toujours la solution bien plus classe et moderne des quelques pièces qui se baladent librement!

=> N’avez-vous jamais remarqué la pochette (qui était à l’origine destinée à la montre à gousset puis plus tard aux tickets de métro – briquets – et préservatifs…) au dessus de la poche de droite?

Cette dernière, tout le monde la boude! Et pourtant, elle est devenue indispensable à mon quotidien. Elle va pouvoir contenir votre monnaie et surtout une clef ou deux! (évidemment je ne parle pas de la clef en fer forgé de 15 cm sans quoi je ne peux plus rien pour vous…).

Vous remarquerez qu’il est très facile d’en atteindre le fond et donc, d’en sortir son contenu en une fraction de seconde! (Et surtout, il n’y a aucun impact sur la déformation du tissu).

 

Et mon permis de conduire?

 

Si vous n’osez pas le plier, reste la solution de choisir un porte-cartes légèrement plus grand avec un compartiment pour le permis et la carte d’identité. Certes, le format sera moins agréable, mais quand on conduit, il faut absolument avoir les originaux sur soi…

Pour info: “Ne pas présenter immédiatement son permis de conduire entraîne une amende de 38 €uros.

(https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000029220496&cidTexte=LEGITEXT000006074228).

 

Sortir sans portefeuille? question d’organisation!

 

Quand vous commencez à vous organiser, vous savez pertinemment de quoi vous avez besoin dans l’heure – dans la journée – et parfois même sur plusieurs jours!

C’est justement là que vous allez commencer à vous libérer et à vous alléger.

Posez-vous la question tous les jours et surtout au moment de partir faire une course:

De quoi ai-je réellement besoin??? Et ne prenez que le strict minimum!

(Vous verrez que même si vous n’avez pas un papier sur vous, les conséquences ne seront jamais bien graves !)

=> Si vous sortez acheter une simple baguette chez le boulanger du coin, inutile de prendre avec vous la carte de membre de votre club d’échecs.

 

Le porte-cartes est fait pour vous!

 

Avec un porte-cartes, plus de souci ! C’est tout fin, c’est efficace et surtout cela ajoute un côté élégant et très moderne à votre look!

  • Ultra-fin, il se glissera parfaitement dans vos poches sans les déformer.
  • Léger, il saura se faire oublier complètement! (attention cependant de ne pas l’égarer).
  • Adaptable, il est possible de trouver des modèles avec un seul compartiment – deux – et plus! Il est également possible de trouver des formats plus grands pour y insérer sa carte d’identité et son permis de conduire!

Le résultat est sans appel: Le portefeuille n’est plus du tout adapté à l’homme moderne…

12 Commentaires

  1. Fanny D'Avvocato

    Bravo pour cet article très intéressant (et j’apprécie la touche d’humour: sérieux et professionnel mais sans se prendre la tête).
    J’attends d’autres articles avec impatience.

    Réponse
    • Nicolas Masoni (admin)

      Hey! Merci beaucoup pour les encouragements!!! Il faut vite que je retourne écrire le prochain alors 😉

      Réponse
  2. Alain Simone

    Merci beaucoup pour cet article !!! Très intéressant.

    Réponse
  3. D’Avvocato Alexandre

    Un article bien plus profond qu’il n’y paraît qui met en lumière, synthétiquement et sous le joug d’un humour efficace, la « crainte » permanente et la lourdeur sous toutes ses formes qui accompagnent l’homme moderne.

    Très bon article et excellents produits.

    Réponse
    • Nicolas Masoni (admin)

      Hey! Merci beaucoup Alex pour ce message! C’est une très belle analyse qui me touche grandement.

      J’espère que le prochain article sera tout aussi efficace!

      Réponse
  4. Marie-Christine Scrève

    Où peut-on voir vos créations? suis de Mons aussi. Merci!

    Réponse
  5. Jul124

    En effet, l’article démontre bien certaines de nos peurs de « manquer ». Le fameux : « et si jamais j’avais besoin de ça  » et hop on s’encombre.
    Bravo et merci.

    Réponse
    • Nicolas Masoni (admin)

      Merci beaucoup pour ce retour! Effectivement cette peur est omniprésente à notre époque… Sortir sans son portefeuille serait quasiment la même chose que de sortir tout nu dans la rue!

      Réponse
  6. Samuel

    Thanks for a marvelous posting! I actually enjoyed reading it, you may be a great author.
    I will be sure to bookmark your blog and definitely will come back later in life.

    I want to encourage one to continue your great work, have a nice evening!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *